Les autres espèces

Les autres espèces ce sont les cochons d’Inde pas comme les autres,
il y a le Skinny, le Baldwin, le Satin, le Cuy, le Capybara.

Skinny

Le cochon d’Inde Skinny est dépourvu de poils ou presque,
puisqu’on en trouve sur le museau et les pattes.
Le bébé Skinny naît entièrement nu,
puis quelques poils poussent sur les extrémités.
Il faut s’armer de patience pour en obtenir un.
Le prix tourne au alentour de 150€.
Ne pas avoir de poils, signifie brûler plus de calories
pour pouvoir garder une chaleur corporelle constante.
La peau n’est pas aussi bien protégée que celle des autres cochons d’Inde,
contre les contacts et agressions extérieures. C’est un des plus fragile.

Ce qu’il faut apporter au cochon d’Inde Skinny pour assurer son bien-être :
– Une nourriture plus abondante.
– Une hygiène de la cage plus rigoureuse.
– Une sous-litière et une litière non irritante (chanvre, rafles de maïs…).

Baldwin

(pas de photo)

Le cochon d’Inde Baldwin est nu. Il est très fragile.
Contrairement au cochon d’Inde Skinny, le cochon d’Inde Baldwin est le fruit
de manipulation génétique pour une utilisation en laboratoire.
Le bébé Baldwin naît avec des poils mais commencent à les perdre
à partir du 5éme jour pour devenir entièrement nu à 2 mois.
(Les mêmes soins que pour le cochon d’Inde Skinny).

Satin

Le cochon d’Inde Satin a le poil soyeux, brillant, doux comme du satin.
Il existe dans toutes les races (Péruvien, UPL, Abyssinien, etc).

Cuy

Cuy est le plus gros cochon d’Inde destinée tout d’abord à la consommation,
sélectionné traditionnellement dans les fermes et élevages sud-américains.
Il peut mesurer jusqu’à 50 cm et peser 4 kg alors
qu’un cochon d’Inde classique ne dépasse guère 1,5 kg.

Capybara

Capybara est le plus grand cochon d’Inde
c’est un des plus gros mammifères rongeurs du monde.
Il a les poils durs, bruns et sa tête se termine avec un long museau.
Il peut mesurer jusqu’à 130 centimètres.
Il vit dans les forêts d’Amérique du Sud,
près des points d’eau, il est semi-aquatique.
La forêt et l’eau sont indispensables pour sa survie.
Le Capybara vit en bande menée par un mâle dominant.
Sa seule défense contre les prédateurs est la fuite dans l’eau.
Il se nourrit d’herbages et de plantes aquatiques qu’il trouve au bord de l’eau.